News Africa 80463 visites
Accueil

Mortalité des enfants de moins de cinq ans

Jeudi 10 Septembre 2009 - 23:21:50

"elle est  en baisse "selon(UNICEF)

  Le taux de mortalité chez les enfants âgés de moins de cinq ans a continué de baisser en 2008 à travers le monde, même si dans certains pays, africains notamment, ’’les progrès sont lents ou inexistants’’, a annoncé jeudi le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

’’Les données montrent qu’on est passé de 90 morts pour 1000 naissances en 1990 à 65 morts pour 1000 naissances en 2008, soit une baisse de 28%. Le nombre de décès en 2008 a baissé pour atteindre 8,8 millions contre 12,5 millions en 1990, l’année de référence pour les objectifs du Millénaire pour le développement’’, a indiqué l’UNICEF citant de nouvelles statistiques publiées le même jour.

’’Comparé à 1990, 10.000 enfants de moins meurent chaque jour’’, a ainsi déclaré la directrice exécutive de l’UNICEF, Ann Veneman. ’’Alors que des progrès sont réalisés, a-telle ajouté, il est inacceptable que chaque année 8,8 millions d’enfants meurent avant leur cinquième anniversaire’’.

Les nouvelles données rendues publiques par l’UNICEF sont le résultat du travail réalisé par des démographes et des experts en santé de l’UNICEF, de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de la Banque mondiale et de la Division de la population des Nations unies.

Ces statistiques ’’montrent que la mortalité des enfants de moins de cinq ans a nettement diminué au cours des vingt dernières années et que cette baisse s’est accélérée depuis les années 1990’’, rapporte un communiqué. ’’La baisse moyenne entre 2000 et 2008 est de 2,3% contre 1,4% de baisse entre 1990 et 2000’’, précise le texte.

’’Des progrès ont été observés dans le monde entier et même dans certains des pays les moins développés’’, comme le Malawi par exemple, ’’un des dix pays ayant le taux de mortalité infantile le plus élevé’’, selon l’UNICEF, qui ajoute que ce pays ’’est désormais sur le chemin de l’objectif du Millénaire pour le développement de réduction de deux tiers de la mortalité chez les enfants de moins de cinq ans entre 1990 et 2015’’.

Mais ’’dans certains pays, les progrès sont lents ou inexistants’’, relève la même source, en donnant l’exemple de l’Afrique du Sud notamment, où ’’la mortalité des enfants âgés de moins de 5 ans a même augmenté depuis 1990’’.

’’La santé de l’enfant est liée à la santé de la mère et l’Afrique du Sud a le taux le plus élevé de femmes vivant avec le VIH dans le monde’’, fait valoir la même source.

Aps

 

   
 

Gare Pompiers

Mercredi 9 Septembre 2009 - 15:42:45

Le corps sans vie d’un boutiquier découvert .


 Le corps sans vie d’un jeune boutiquier âgé de 18 ans a été découvert mardi matin à la gare routière Pompiers de Dakar, par des travailleurs, rapporte la Radio Futurs médias (RFM, privée).

La victime, d’origine guinéenne, a été retrouvée ligotée, bâillonnée et jetée dans une poubelle, précise la même source. Mis au courant de ce crime crapuleux, les éléments de police judiciaire et de la Division des investigations criminelles (DIC) se sont dépêchés sur les lieux,pour constater de visu les dégats.

Ils ont investi les lieux, pendant deux heures, pour prélever des indices. Le corps a été transporté à la morgue par les sapeurs-pompiers et une enquête a été ouverte, fait savoir la RFM.Aujourd'hui,l'on constate que la capitale sénégalaise est frappée,depuis un certain temps,par une série de meutre,les unes aussi crapuleuses que les autres.Les meurtres s'accentuent davantage à Dakar;il ne peut se passer un seul jour sans que la presse ne relate un cas de meurtre.Le mois de ramadan a été trés meurtrier à Dakar.En tout cas,il est attendu des autorités de trouver au plus vite une solution;puisque les sénégalais ne savent plus quel chemin emprunter.

 


Journée Internationale de l'Alphabétisation

Mardi 8 Septembre 2009 - 17:52:5

L'Unesco Breda étale des difficultés

A l'instar de la communauté internationale,le Sénégal a célébré hier,la journée internationale de l'alphabétisation.L'importance de celle-ci n'est plus à démontrer car chacun sait que l'analphabétisme est l'un des plus grands obstacles à notre développement.En tant qu'indicateur clé dans la détermination de l'indice au développement d'un pays,l'alphabétisation doit être au coeur des priorités nationales,régionales ou locales.Le thème de l'édition 2009,"une alphabétisation durable pour un développement local",s'inscrit bien sûr dans le cadre de la décentralisation mais surtout des conclusions et orientations de plusieurs rencontres et conférences qui recommandent une meilleure prise en compte des besoins et aspirations des communes et communautés dans l'élaboration et la mise en oeuvre des politiques et programmes de développement à la base.C'est pourquoi,cette 34 éme édition de la semaine nationale de l'alphébétisation vise une meilleure implication des communautés à la base.Cette journée est l'affaire de tous;les collectivités locales et les services déconcentrés doivent s'armer à prendre les dispositions utiles,pour une bonne réussite .Malheureusement,nos pays ont du mal à décoller.A cause de l'alphabétisme,nous pouvons accuser le Sénégal d'être en retard"se désole Rokhaya Fall Diawara,chargée de programme au bureau  régional pour l'éducation pour tous .Elle exhorte les dirigeants à agir par l'action et de voir là où le bât blesse.Selon elle,les pertes sont énormes.Avant d'ajouter:"il faut changer les conditions de vie".

M.Gaye


Pages << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >>
   ...
Réalisé par Africaciel.com